Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

Tubes de l'été 2006 et Nike+iPod, ou comment développer ses produits grâce au sport.

com

Chaque année, c'est pareil. Les maisons de disques et les chaines de TV travaillent d'arrache pied pour sortir LE tube de l'été. Celui qui va faire danser tous les vacanciers. L'expérience de La Lambada a rapporté beaucoup d'argent et une telle manne ne laisse personne insensible dans cette période plutôt morose pour l'industrie du disque. Mais une personne va déjouer tous les pronostics. Toutes les stratégies marketing. Qui a bien pu chambouler tous les projets des industriels ? Un chanteur Français ? Une star internationale ? Un DJ ? Non. Celui qui a enregistré les meilleures ventes de disques de l'été, c'est... Zidane !


Impossible d'y échapper. Impossible de ne pas avoir entendu pendant la Coupe du Monde le tube "Zidane y va marquer" de Sébastien Cauet, animateur-producteur en vogue. Toujours dans les bons coups médiatiques du moment, Cauet a flairé l'opportunité. La France participe a la Coupe du Monde de football. Zidane dispute son dernier tournoi et ses derniers matchs de sa carrière. Toute la France veut voir ses dernières passes. Ses derniers tirs. Ses derniers buts. Cauet reprend un titre festif connu, change les paroles et les dédies à Zidane. Il lance le tube décalé pendant son émission de radio, puis dans son émission de TV. Quelques centaines de mails plus tard, le buzz est lancé. La chanson est sur toutes les lèvres.
Jusqu'à ce que...

Finale de la Coupe du Monde : Italie - France. Prolongations. Zidane assène un coup de tête à Materazzi. Deux heures plus tard, deux jeunes artistes terminent le titre "Coup de Boule" consacré à Zidane, encore. Le geste est tourné en dérision. La mélodie est joyeuse et entrainante. Le lendemain matin, le tube est dans toutes les boites emails. Une fois de plus le buzz a fait connaître le titre et surtout a permis à ses auteurs de trouver une maison de disques.  


Ces deux titres sont les deux tubes de l'été à la surprise générale. L'industrie du disque enregistre les meilleures ventes de l'été 2006 sur ces deux chansons consacrées au football.

 

 

 

 

Apple a révolutionné la musique nomade avec son produit phare : l'iPod. Petit appareil numérique nomade, il permet d'écouter de la musique, de visionner des vidéos et de stocker des données. Mais ce n'est pas tout. Pour développer les ventes, Apple développe son produit et ses compétences. Véritable petit ordinateur de poche, il est capable de faire beaucoup plus. Ainsi, Apple lance une nouvelle fonction sur son iPod : un récepteur affiche les distances parcourues, les calories, le temps de course et la musique que vous avez choisie pour vous motivez ! Il faut ensuite un émetteur. Apple conclue un partenariat exclusif avec Nike pour que la marque de sportswear développe une chaussure intégrant le système. Nike+iPod est né. Pour aller plus loin, un logiciel enregistre vos données afin de mettre en évidence les progressions du coureur. Des pistes de lectures contenant les conseils de grands champions Nike (Lance Armstrong, Paula Radcliff, Steve Nash, Lindsay Davenport, Ronaldo, Vince Carter ou Alberto Salazar) motivent le coureur. Des musiques sont spécialement conçues pour rythmer la course et pousser l'athlète lambda à dépasser ses limites.

=> Deux exemples plutôt insolites avec pour dénominateur commun le sport. Le sport permet de développer une gamme de produits. Qu'elles soient dans un univers Hi-Tech ou artistique. Le sport est universel et prouve une fois de plus qu'il peut sensibiliser tout le monde. Il ne s'agit pas ici de sponsoring. Mais le sportbusiness a différentes facettes qui, bien développé, est générateur de profits. Notons toutefois que dans ces deux succès, le consommateur est au coeur de la stratégie. Il tire un bénéfice direct de ces opérations en prolongeant le bonheur procuré par les exploits des Bleus au delà de la compétition et des matchs, et en développant des outils pour améliorer son confort et ses performances.

 

 

Repost

Commenter cet article