Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

[l'Affaire de la Semaine]: la fin de Roland Garros ?

com
Coup de poker pour la Fédération Française de Tennis. Elle vient en effet de menacer d'organiser les Internationaux de France (plus connu comme étant les Internationaux de Roland Garros) ailleurs qu'à Roland Garros !



La FFT veut moderniser son tournoi, vitrine du tennis tricolore à travers le monde. Roland Garros est effectivement l'un des quatre tournois du Grand Chelem, aux côtés des prestigieux Wimbledon (Londres), Flushing Meadows (New York City) et l'Open d'Australie (Melbourne).

Ce dernier vient justement de présenter le Grand Slam Oval, structure permettant de doubler la capacité d'accueil et d'offrir plus de services gratuits aux spectateurs: écrans géants, concerts, des lieux de vies sponsorisés (Lacoste Clubhouse, Heinekein Beer Garden, Jacob's Creek Wine Bar, Australian Tennis Magazine Photo booth) générant attractions pour le public et revenus complémentaires pour les organisateurs et partenaires.
Avant les Australiens, les anglais avaient déjà entrepris des travaux pour couvrir le Central de Wimbledon, optimisant ainsi tant le confort de son public que celui de ses téléspectateurs et partenaires. Fini donc les journées de pluie sans match. C'est justement cette dernière opération de rénovation que veut entreprendre la FFT. Elle désire un toit pour le court central de Roland Garros, situé dans le 16 arrondissement de Paris. Mais surtout, une extension (avec un nouveau court) serait même encore plus appréciable. Pour cela, il faut le construire dans le bois de Boulogne. Les association de riverains et conseil municipal s'y opposent. Les discussions ne datent pas d'hier. La position de la ville n'a pas évolué favorablement. Alors pourquoi subitement la FFT menace-t-elle de quitter Paris ?

A cause d'une double concurrence. D'abord, comme on vient de le voir, les autres tournois du Grand Chelem se développent. Mais surtout, cette année une nouvelle pression est née. Elle vient de Madrid qui a construit un nouveau stade ultra moderne. Aussitôt, il s'est murmuré que Roland Garros pourrait perdre son statut de tournoi majeur au détriment de Madrid ! C'est une hypothèse qui peut être prise au sérieux. Son statut de tournoi historique du Grand Chelem n'a plus guère de valeur dans cette époque du "sportbusiness total". On pense aussitôt à la F1 qui n'hésite pas une seconde à supprimer des épreuves mythiques de son calendrier contre des pétro-dollars.

Acculée dans ses retranchements, la FFT souhaite donc passer à l'offensive. Pour cela, il faut impérativement dépoussiérer son stade et obtenir l'autorisation de le développer. Voilà pourquoi la FFT a brandit la menace du déménagement. Pour autant, peut-on vraiment imaginer les Internationaux de France ailleurs qu'à Roland Garros ? Cela parait improbable tant elle a investit pour construire son image de marque et lui donner un rayonnement mondial. Il faudrait alors tout reprendre de zéro, (et envisager une diminution drastique des revenus des produits dérivés notamment). Par ailleurs, Paris dispose d'infrastructures imparables pour attirer les spectateurs (nombreux terrains, centre d'entrainements, transports, hôtellerie, etc). Quelle ville peut aujourd'hui accueillir pareil évènement ? Quel stade ? Qu'adviendraient les investissements RP alors que le grand Paris concentre l'essentielle des entreprises clientes des loges et autres prestations B2B ? Enfin, en France, les gens acceptent moins bien ces changements historiques (et souvent sentimentaux) guidés par le business, quand bien même celui-ci est indispensable pour le développement de leur sport. Par exemple, aucun stade de football historique n'a été rebaptisé par le nom d'un sponsor. Les fans accepteraient-ils de quitter Roland Garros ?

Ce coup de poker ressemble surtout à un coup de bluff. Mais ce cri de désespoir doit être aussi considéré comme une sonnette d'alarme avant que l'unique tournoi sur terre battue du Grand Chelem ne se joue sous le soleil espagnol.


Source: http://www.sportbusiness.com/news/170862/french-open-may-move-from-roland-garros?utm_source=sbinsl&utm_medium=email&utm_campaign=nov05 [Sent from my phone]
Repost

Commenter cet article