Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

Adidas, Zidane, Ribéry et Henry.

com

Le duel surprise Adidas - Puma.

On attendait un duel Nike-Adidas. Nous avons finalement eu un duel 100% Allemand ! Pour la première fois, la finale de la Coupe du Monde de Football a opposé des équipes habillées par Adidas et Puma. Les sociétés des frères Dassler ont donc joué à domicile et en famille cette 18e finale de Coupe du Monde. Avec plus de dix selections équipés de ses maillots, Puma était la marque la plus représentée.

500.000 maillots.

L'épopée de l'Equipe de France en a surpris plus d'un. A commencer par leur équipementier, Adidas, qui a écoulé plus de 500.000 maillots des Bleus ! Pris au dépourvu, la firme allemande a même du faire rapatrier des maillots de l'étranger pour palier la pénurie des principaux magasins français. Au palmarès des tuniques floquées, c'est sans surprise le capitaine Zinedine Zidane qui remporte la palme avec 80% des stocks écoulés ! L'annonce du départ en retraite du n°10 a cependant du jouer un grand rôle dans ces résultats.

Merci Zidane.

Adidas peut donc le remercier. Malgré son coup de sang en Finale que l'on veut vite oublier pour ne garder que le meilleur de ce joueur à jamais entré dans l'Histoire du Football, Adidas tient à le soutenir, le remercier et l'accompagner dans sa sortie. Ainsi, dès le 15 Juillet, l'équipementier lancera le site internet mercizidane.fr permettant à tous les Français de lui dire Merci. Rappelons par ailleurs, qu'en dépit de son départ en retraite, Adidas a prolongé son contrat de sponsoring jusqu'en 2017 !

Ribéry, nouvelle icone ?

Doit-on y voir un pseudo-sondage d'une grande fiabilité puisque les fans ont investis environ 80 euros pour acheter le maillot de leur idole ? En tout cas, les ventes permettent de confirmer que Franck Ribéry est la nouvelle coqueluche des Français puisque son numéro 22 arrive en deuxième place des ventes. Sera-t-il la nouvelle icone publicitaire ? Le benjamin de la sélection a tout de même un profil très différent de Zidane. Il représente des valeurs bien différentes mais reste cependant très proche des Français comme l'est Zidane. Spontané, combatif, sanguin, accessible, modeste, simple. Un profil auquel les Français semblent s'être déjà identifié. Difficile cependant d'attirer les annonceurs upmarket et glamour à cause de son léger accent et de l'accident qui l'a marqué à vie. On ne verra donc probablement pas Ribéry à l'affiche du parfum "Eau Sauvage" de Dior. Par contre, Volvic, Orange, Generali ou plus loin Leader Price pourraient très bien en faire leur porte drapeau. Tout dépendra de son niveau de jeu, de ses résultats en club et surtout en Equipe de France, mais aussi beaucoup de ce que deviendra l'homme et ce qu'il fera en dehors du terrain. Il semble que Ribéry se dirige vers les pas de Johnny Hallyday en termes de valeurs représentées. Mais pour l'instant, le prodige ne fait que débuter sa carrière. Et avant de prendre la place de Zidane, n'oublions pas Thierry Henry, star d'Arsenal.

Thierry Henry, le successeur de ZZ ?

L'attaquant d'Arsenal et des Bleus se pose naturellement comme successeur de Zidane dans l'univers publicitaire et du sponsoring. Pourquoi ? Il est tout d'abord légitime car il a gagné le seul titre de Champion du Monde de l'histoire de l'Equipe de France de Football. Il a accompagné Zidane dans tous ses exploits en Bleu. Aujourd'hui considéré comme l'un des tous meilleurs joueurs du monde, il est déjà ultra-connu au delà des terrains de football. Que ce soit en France mais aussi partout ailleurs en Europe. (Ce qui n'est d'ailleurs pas encore tout à fait le cas de Ribéry.) Son charisme et son talent en font le leader de son club et bientôt des Bleus. Ses titres montrent son état d'esprit de travailleur et de vainqueur. Sa vie privée (marié à un célèbre mannequin anglais) et son physique avantageux lui confèrent une image glamour et people, séduisant aussi un public féminin non fan de foot. Calme, respectueux, mari fidèle et père de famille, il est le gendre idéal. De quoi attirer les sponsors. Mais l'homme parfait a pourtant ses défauts. Partenaire de Nike depuis ses débuts, il portera dès le mois d'Août des RBK (Reebok). Emblème de Coca-Cola/Powerade jusqu'à l'été dernier, il fait aujourd'hui la promotion de l'ennemi juré : Pepsi. De quoi perturber les consommateurs qui ont du mal à lui associer les bons partenaires, et les marques qui peuvent rechigner à travailler avec un garçon qui file chez le concurrent dès que les billets pointent le bout de leur nez.

La retraite devrait permettre à certain de (re)trouver le devant de la scène publicitaire. Qui ? Cela dépend de la cible recherchée. Quand ? Bientôt. Dès la rentrée peut être. Ou peut être pas. Une légende ne meurt jamais. Quand bien même elle n'est plus sur les terrains. Zidane est ainsi sous contrat jusqu'en 2017 avec Adidas, 2009 avec Generali, 2015 avec Danone, 2007 avec Orange...

 

 D'accord, pas d'accord...
Sur qui miseriez vous ?
Exprimez vous.

La S.M.S.

Repost

Commenter cet article

Thierry 25/07/2006 14:14

Un type comme Thuram, encore en activité, avec un gros palmares, et une image propre, pourquoi n'attire-t-il pas plus les sponsors ?

Max 26/09/2006 10:30

Bonne question. Difficile à expliquer. Peut être est-il trop engagé politiquement pour qu'une marque s'associe avec lui. Je ne vois que cette expliquation.

olivier 25/07/2006 14:12

Ribéry, c'est un peu la France du peuple. C'est même limite la France beauf ! Difficile pour une marque de s'y associer.