Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

[la Video de la Semaine] : la FFF à l'heure américaine !

com
Pas facile de vendre des places pour les matchs de l'Equipe de France de football. La Fédération Française de Football lance une opération séduction pour recruter ses spectateurs et en profite au passage pour rajeunir son image.


Depuis plusieurs années maintenant, la FFF a mis son sélectionneur à la page internet. Chaque semaine sur le site de la fédération, Raymond Domenech, sélectionneur des Bleus, se fend d'une vidéo pour commenter l'actualité du ballon rond. Cette délicate attention fait le bonheur des fans des Tricolores qui peuvent enfin se mettre quelque chose sous la dent, à l'instar des fans des clubs de L1. Il semblerait que cette initiative soit née lorsque Raymond Domenech devait contractuellement faire une vidéo pour les abonnées de SFR, sponsor de l'Equipe de France. Ceci est particulièrement intéressant : un sponsor aide son filleul à développer des services (des bénéfices consommateurs) pour ses fans. C'est assez rarement fait pour être souligné.


Grâce à ces vidéos, la FFF s'ouvre à un public plus jeune et différent : les internautes, les fans qui veulent plus que les matchs. Surtout, elle modernise son image en entrant (enfin) dans l'ère numérique. Dans le prolongement de cette opération séduction, elle lance actuellement une campagne de pub. Pour cela, elle a sollicité son agence Hémisphère Droit. Celle-ci n'est pas inconnue des fans de sport et des publivores : son boss est derrière tous les spots de pub d'Eric Cantona (Bic, Partouche, etc) ou du premier film publicitaire de Chabal, très critiqué à l'époque.
L'agence a produit un film plutôt inattendue pour la FFF. Il surfe sur la "vague Obama" au moment même ou celui-ci prend le pouvoir aux USA. C'est osé, risqué mais finalement bien vu : ça génère du buzz. Reste à savoir si l'opération séduction marchera. En effet, l'Equipe de France semble encore patir du départ en retraite du l'idole Zizou. Et n'oublions pas qu'outre redorer son blason, l'objectif est aussi de remplir ses stades et vendre ses maillots.


Alors, Obama ça fait vendre ?

 
 




Repost

Commenter cet article