Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

[le Chiffre de la Semaine] : le sponsoring maillot des clubs de foot.

com

C'est l'une des principales sources de revenus des clubs professionnels de football, bien qu'elle soit loin derrière les droits TV. Malheureusement, la France a le bonnet d'âne de l'étude publiée par Sport+Markt réalisée sur les six principaux marchés européens (Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne, Pays-Bas et France).

 

51.000.000

 
Le sponsoring des maillots des clubs européens à augmenter cette saison de 10.6% par rapport à la saison précédente. Les revenus cumulés s'élèvent dorénavant à 405.3M€ (contre 366.3M€ sur la saison 2006-2007). Seule la France enregistre une baisse de ses recettes maillots représentant un total de 51M€ ! L'Hexagone perçoit moins que l'Angleterre, champion du sponsoring maillot avec 97.5M€, l'Allemagne (95.5M€) et l'Italie (71.8M€) mais devance - de peu - l'Espagne (50.2M€) et les Pays-Bas (39.5M€).
Cette baisse peut se justifier par la descente d'un club historique en L2, le FC Nantes Atlantique (entraînant une baisse de la valeur de son maillot) et le maillot toujours vierge du RC Lens. Mais cette chute et le classement de la France dans cette étude peuvent aussi trouver une réponse dans le blocage des sociétés de paris sportifs en ligne sur notre territoire. Bwin et  888.com notamment ont du retirer leurs billes la saison passée alors que ces sociétés contribuaient grandement à l'augmentation des revenus. Elles ont d'ailleurs provoqués un véritable ras de marée en Europe, en s'arrachant certains des plus grands maillots (Milan AC et Real Madrid).
 
 
On retrouve d'ailleurs Bwin dans le classement des plus gros contrats européens : 1. Manchester Utd & AIG (20.8M€) ; 2. Bayern Munich & T-Home (20M€) ; 3. Real Madrid & Bwin (15M€) ; 4. Chelsea & Samsung ( 14.5M€) ; 5. AC Milan & Bwin (12M€) ; 6. Schalke & GazProm (12M€).
Notons la présence de deux clubs anglais et deux clubs allemands ainsi que la double présence de Bwin et l'absence de clubs français.  
 
 
Par ailleurs, ces chiffres montrent la forte disparité entre clubs espagnols, contrairement aux clubs français ou allemands (celui ayant le plus petit contrat en Allemagne serait le huitième en Espagne !). Ces derniers génèrent justement le plus haut revenu moyen (5.3M€).
 
 
nike-logo-16.jpgEnfin, du côté des équipementiers, Nike est le plus offensif avec pas moins de dix sept équipes sous contrat. Suivent Umbro (15), Adidas (14), Puma (10) et Kappa (7). En rachetant Umbro, Nike est de loin l'équipementier numéro un en Europe. Mais Hartmut Zastrow, Directeur Exécutif de Sport&Markt, estime que la stratégie d'Adidas de "se focaliser sur quelques clubs européens majeurs est extrêmement intelligent".
adidas-logo-petit.jpgEn France, Adidas équipe les deux plus grands clubs historiques (en terme de palmares) : l'AS Saint Etienne et l'Olympique de Marseille qui sont parmi ceux qui comptent le plus de supporteurs avec l'Olympique Lyonnais et le PSG (respectivement équipés par Umbro et Nike). En Europe, leurs têtes de gondoles se nomment entre autres Bayern Munich, Schalke, Chelsea, Liverpool, AC Milan, Benfica, Real Madrid, ou AJAX, tous des clubs historiques dans leurs pays et régulièrement présents en Ligue des Champions. Le Real Madrid, l'AC Milan, Liverpool, le Bayern et l'AJAX sont même ceux qui détiennent le plus grand nombre de victoires de la plus prestigieuse compétition européenne ! 





Sources : Sportbusiness.com , CB News
Repost

Commenter cet article