Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

Cofidis plonge à son Tour, en attendant d'être suivie par la Rabobank ?

com

Le scandale du jour est à créditer au coureur italien Moreni de la formation française Cofidis. On apprend ce mercredi que le cycliste a été contrôlé positif à la testostérone à l'issue de la onzième étape.  C'est la désolation au sein de l'équipe française qui est un acteur de la lutte antidopage. 


Le coureur a ensuite avoué s'être dopé et s'en est excusé auprès de ses coéquipiers, l'encadrement de l'équipe et les organisateurs, ASO. Moreni ne demandera d'ailleurs même pas la contre-expertise. Aussitôt, les responsables de Cofidis (
dont nous avions consacré un article ici) ont pris la décision de quitter de leur propre chef la compétition avec effet immédiat (alors qu'Astana avait quitté le peloton à la demande d'ASO). 

RasmussenRABOBANK.jpgQuelques heures après, Rasmussen refait parler de lui. D'abord en gagnant l'étape du jour sous les hués du public, puis en se faisant prier de quitter le Tour par son équipe, la Rabobank, tout Maillot Jaune qu'il est. La formation se dit convaincu que son coureur a délibérément violer les règles en n'indiquant pas sa localisation pour subir des contrôles antidopages. Il se pourrait même que la formation quitte elle aussi la Grande Boucle avant son terme ! 


Alors qu'ASO doit systèmatiquement se justifier à l'annonce de chaque cas de dopage, on ne peut que se féliciter que la lutte engagée contre elle, montre ses premiers résultats. ASO n'a pas à rougir. Elle se doit d'afficher sa sérénité à chacune des annonces. 

Espérons tout de même qu'il n'y aura pas trop de nouvelles annonces d'ici la fin du Tour... qu'il reste quelques coureurs pour passer la ligne d'arrivée !

Repost

Commenter cet article