Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

La lutte antidopage au coeur d'une stratégie de sponsoring.

com

SS-Jersey.gif la.S.M.S proposait dans son précédent post une stratégie de sponsoring innovante : exploiter la crise du dopage en devenant l'acteur majeur du "nettoyage" du cyclisme pour en faire sa stratégie de communication de sponsoring. Quelques jours plus tard, l'Equipe publie une interview de Jonathan Vaughters, manager de l'équipe cycliste Slipstream, qui a décidé d'axer son plan marketing et communication autour "d'une mode antidopage". Il rejoint ainsi l'idée émise la semaine dernière par la.Semaine.du.Marketing.Sportif

L'ancien coureur a monté une modeste formation américaine de Continental Pro autour de jeunes cyclistes et tente actuellement de recruter quelques stars du peloton et d'obtenir dès 2008 une wild-card (invitation) pour le Tour de France et intégrer le Pro-Tour en 2009. 
 
slipstream-photo.jpgAvec un budget de 8M€ (financé par un jeune et riche homme d'affaires new yorkais), Slipstream veut être l'équipe éthique du peloton. "Ceux qui viendront chez nous suivront un programme antidopage très strict, géré par une structure indépendante et surpervisé par l'Agence Mondiale Antidopage (l'AMA) " annonce Vaughters*, ancien coureur du Crédit Agricole. "On peut inventer un petit logo qui montre qu'une équipe adhère à un programme certifié par l'AMA. Il faut créer une mode antidopage" ajoute-il. Son but est de créer un engouement populaire afin de diaboliser les dopés auprès du public, encore trop complaisants avec ces athlètes. 
 
Dans un contexte sociale marqué par l'importance accordé à la santé, la nutrition et le développement durable, la stratégie présentée la semaine dernière par marketingsportif.overblog.com a toute sa place dans le sponsoring sportif. Elle trouve écho avec le choix marketing de Vaughters qui y voit une formidable opportunité de combiner sport, éthique et business. Le pouvoir de la communication lui permettra de créer une prise de conscience collective dont son équipe sera le fer de lance. A l'instar de ce qui a été fait pour lutter contre le tabac qui n'est plus du tout tendance depuis une campagne de communication massive et des mesures prises pour protéger les non-fumeurs. C'est l'exemple que veut suivre John Vaughters pour placer son équipe au coeur de la lutte antidopage. Une équipe propre ne devrait avoir aucun mal à trouver un sponsor. Mais ce dernier devra s'impliquer pour soutenir cette initiative et la communiquer au grand public. Les aides apportées par le partenaire permettront de mettre en place un processus d'entrainements propre et ultra-performant, jamais vu dans le cyclisme, pour que les athlètes remportent des trophées à la seule sueur de leur front ! 


Les retombées pour la marque partenaire n'en seraient que bien plus importantes. Etre celle par qui le cyclisme s'est assaini, voilà de quoi sensibiliser le public et travailler considérablement son image de marque.
 

 
 
*Source : L'Equipe du 23/07/07 
Repost

Commenter cet article