Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

la.S.M.S. | la.Semaine.du.Marketing.Sportif.

[Marketing Sportif, Sponsoring et Stratégies de Communication par le Sport]

La télé allemande dit STOP en plein Tour de France !

com
ard-logo.jpgzdf-logo-150.gifAprès la découverte hier d'un nouveau cas de dopage lors d'un contrôle inopiné effectué avant le Tour de France sur un coureur allemand de la T-Mobil, les diffuseurs nationaux ARD et ZDF ont décidé de mettre en oeuvre leur menace. Arguant de ne pas vouloir cautionner un sport entaché, et face à la rupture du contrat moral passé avec l'équipe allemande T-Mobil, les chaînes ont suspendu la diffusion de l'épreuve avec effet immédiat et jusqu'à nouvel ordre, dans l'attente de la contre-expertise. Malgré les 30M€* investis chaque année pour acquérir les droits télévisés du Tour ! 
 
logo_aso.gifASO, organisateur de la Grande Boucle est stupéfait. Il se retrouve pénalisé en ne bénéficiant pas de la couverture médiatique prévue sur le territoire allemand (seul Eurosport Allemagne diffuse désormais le compétition).  Les supporters et les annonceurs en quête d'exposition le sont tout autant. Les réactions ne se sont pas fait attendre.

D'un côté, certains espèrent que cela provoquera un choc psychologique et médiatique qui forcera les instances et les équipes à prendre des mesures draconiennes nécessaires pour endiguer ce "virus". Ils attendent le grand nettoyage pour ne plus voir leurs marques salies par des suspicions de tricherie et pour que l'éthique et la morale sportive prédomine à la surenchère "économico-sportive".

D'un autre côté, ASO et ses partenaires accusent les chaînes publiques allemandes d'exercer une pression inutile jetant le trouble sur l'efficacité de leurs actions de lutte anti-dopage. Quant à elle, France Télévisions estime qu'il n'est "pas question d'arrêter" et pense que la décision de leurs confrères "est grave". La question que les partenaires et acteurs du Tour de France se posent est simple : pourquoi sanctionner des organisateurs qui mettent tout en oeuvre pour lutter contre le dopage ?
 

La crainte de certains est de voir les actions anti-dopage s'estomper afin de ne pas dévoiler de nouveaux scandales finissant par dégoûter les sponsors et les diffuseurs qui ne veulent plus investir dans ce sport. La raison et la morale peuvent-elles l'emporter sur la logique économique ?
Les téléspectateurs sont de plus en plus nombreux à accepter la notion de dopage dans le cyclisme, tant il est installé depuis de nombreuses années et tant le Tour est difficile pour les coureurs. Dès lors, comprendraient-ils qu'on leur privent de leur passion, le Tour, quatrième évènement sportif au monde ?
 
 
 
Pensez vous qu'ARD et ZDF ont eu raison, ou, au contraire, qu'elles jettent le discrédit sur le Tour de France qui met tous les moyens en oeuvre pour nettoyer le cyclisme ?
 
Peut-on nettoyer définitivement le cyclisme du dopage ? Si oui, comment y arriver ?
 



 
 
*Source : L'Equipe.
 
 
 
UPDATE : Après une journée de boycott (mercredi 18 Juillet), l'Union Européenne de Radio-télédiffusion (UER) a sommé ARD et ZDF de rendre leurs droits. Dès le lendemain matin (jeudi 19 Juillet), c'est la chaîne privée Sat 1 qui les a acquis. La diffusion en directe de l'épreuve a ensuite été assurée dans l'après midi suivant l'accord ! 
 
Repost

Commenter cet article